Mon Run In Lyon

Attention article sûrement un peu long et bourré de fautes! Donc si vous avez pas le temps je vous invite à revenir et les toqués de l’orthographe attention les yeux!!!!

Bon allé je vais vous raconter mon super week-end à Lyon.

Avant tout j’aimerais remercier l’instagrameuse @lalyonnaise qui grâce à son concours j’ai gagné mon dossard et c’était vraiment sans aucun espoir que j’y ai participé, mais cette course j’avais vraiment très envie de la faire et de découvrir cette ville qui est Lyon. Alors je me suis dis pourquoi pas moi? Et un dimanche en famille lors d’une conversation je dis que j’ai besoin d’un nouveau défi, un nouvel objecif!

Et bingo en rentrant à la maison je découvre que j’ai gagné ce dossard!!!!!!! HOP UN NOUVEL OBJECTIF J’AI UN DEUXIEME SEMI-MARATHON LE 1 ER OCTOBRE!!!

Nous sommes au mois de Juin, fin Juin précisément et ça fait un peu short pour une prépa et avec un été en plein milieu double short me précise ma fidèle coach Isabelle qui re-signe pour être celle qui m’accompagne pour mon deuxième semi marathon et j’en étais plus que ravie et de tout façon je re-signe encore et encore avec elle.

Les premières sorties en EF se font difficilement, la chaleur et le fait d’avoir perdu pas mal de mon endurance acquise lors de ma première prépa. Le moral en prend un coup car je me sentais tellement nulos.

20170815_200257                                                  20170707_071155

Mes jambes n’avançaient plus, elles ne voulaient plus. Je les retrouve un petit peu au fur et à mesure de mes sorties. Les bonnes sensations reviennent. Et lors des premiers fractionnés les doutes reviennent et je me sent mais NUUUUUL MAIS NUUUUUUL au bord des larmes, mais les encouragements de ma coach me boostes. Mon mari toujours là, aussi toujours prêt de moi. Mon amie Valérie ( dont je parle aussi dans mon récit de mon premier semi) toujours présente également pour m’accompagner et me booster lors des entraînements.

20170912_201131

Pour rajouter encore plus de stress dans cette prépa déjà pas très simple, quelques soucis au boulot font que je dois être encore plus présente et donc moins de temps pour m’entraîner. J’arrive à allier travail, enfants et maison avec mes entrainements.

20170915_081548   20170804_083117Mon amie Carine toujours présente pour les sorties longues à 7h le matin avec un 28* et les jambes coupées mais on a JAMAIS rien lâchées ensemble. Jusque là tout ce passe bien sauf qu’un petit nerf à décidé de venir me dire bonjour en me donnant quelques piques de ma fesse aux petits orteils!!!! Vous avez bien deviné BONJOUR LA SCIATIQUE!!!!!!!!!!!! tiens ça tombe bien je suis en plein entraînement et tiens le 10 Septembre j’ai une petite course La Foulée des Gazelles et je dois la faire en seuil youhou youhou je suis en plein forme ( ironie bien-sur). Je décide de me reposer quelques jours et de m’étirer au maximum et de faire une bonne cure de vitamine et hop on y retourne! Je fais ma course du 10 Septembre, une belle course dans un beau cadre et pour une belle cause.  Accompagnée bien entendu d’Isabelle et de ma copine Pauline ( alias l’Ananasblonde sur IG que je vous insite à suivre, un compte vraiment très agréable ). 20170910_091424J’ai souffert mais j’ai réalisé l’objectif demandé par ma coach! donc bingo! On lâche rien. Les deux semaines qui ont suivi n’ont pas été facile car je me suis retrouvé en pleine prépa avec un boulot de dingue, un mari en déplacement et donc avec mes 3 fils en maman solo. Mais j’ai réussi à caler mes sorties. J’ai réalisé ma dernièresortie longue une semaine avant le semi , ce n’était pas trop conseillé mais je n’avais pas le choix!!!!! Cette sortie longue je l’ai kiffé (oui oui ) sur la fin j’ai même tapé un petit sprint histoire de faire ma belle lol.

20170924_115140_001

ET VOILA JE SUIS PRETE ENFIN PRETE POUR MON RUN IN LYON

La semaine du départ je pense que j’ai saoulé tout mon entourage, mes abonnés sur Instagram et mes amis sur Facebook, mais bordel vous ne comprenez pas ?! je vais à Lyon faire un semi-marathon bordel de bordel je ne pouvais qu’être HEUREUSE.

Vendredi jour du départ a sonné, organisation au top mon Papa vient à la maison s’occuper de ses petits enfants et du toutou, PARFAIT.

Presque 4h de route et nous arrivons enfin 21h30 nous arrivons à l’hôtel et posons nos valises. Miam il se fait faim nous trouvons un super petit resto Italien  » Tutti Quanti » dans le quartier Garibaldi , une pizzeria même pas je vous en parle tellement c’était trop bon.

20170929_221723

Samedi matin on décide de visiter Le Parc de la Tete d’Or un magnifique parc arboré et habité d’animaux avec une roseraie presque fanée mais jolie quand même.Voilà que la pluie annoncée vient nous rendre visite pffffff elle aurait pu rester dans les nuages celle-là!Gooooo un bus vite ah oui j’ai un semi-marathon demain je dois reposer mes jambes alors on évite trop la marche. Nous trouvons un bon petit restaurant au centre de Lyon sur les conseils d’un ami, il se nomme  » Chez Mamm’s » un restaurant familial avec une cuisine traditionnelle comme nous aimons bien. Et le samedi c’était repas très équilibrés et boire beaucoup d’eau, un resto parfait également jusqu’ici tout va bien. Enfin bref la pluie est toujours là elle nous lâche pas et nous devons aller chercher mon dossard.

20170930_163504 (1)

Parapluie en main et hop goooooooo place Bellecour au village du Run In Lyon, je retire mon dossard avec quelques petits présents dans le tot bag. Je suis tellement heureuse d’être là tellement heureuse.Je regardais partout en espérant croiser certaines personnes que j’ai connu grâce à Instagram mais avec cette pluie et nous sommes si nombreux en vain je ne reconnais personne, petit pincement au coeur tout de même. Je demande à mon mari de bien vouloir immortaliser ce moment car c’est pas tout les jours que l’on vie un moment pareil, je suis sur un NUAGE.

Nous décidons de retourner à l’hotel histoire de reposer mes jambes. Moment du repas nous sommes retourné au premier restaurant afin de manger un bon plat de pâtes à la carbonara, un régal!

20170930_203302

J’y suis nous sommes le samedi soir , je prépare ma tenue afin d’être au top le lendemain.

20170930_213543

21H45-22h00 je crois bien que mes yeux se ferment pour s’ouvrir à 6h avec un joli message du Run In Lyon histoire de nous rappelé à l’ordre et surtout de ne pas mettre LA PRESSION.

Screenshot_20171001-063112

J’avale un bon petit déj, pain complet-beurre et jus multivitamines, je pense que le stress m’a fait aller aux toilettes 4 ou 5 fois. 8h10 départ pour la place bellecour à pieds histoire de s’échauffer un peu et là ben je ne suis pas la seule.

20171001_075850

Tu parles 33 000 coureurs forcement j’allais bien en croiser quelques un et je trottine un . Nous arrivons sur place Bellecour la foule est là le stress aussi tiens et l’envie de faire pipi aussi lolilol!!!! Nous voyons une petite file d’attente je pense que se sont des toilettes bingo mais après avoir failli gerber ( et oui oui appelons un chat un chat)  dedans je capte que se sont des toilettes de chantier pas du tout à notre disposition bref c’était le moment poétique du compte rendu ( oui oui je sais c’est long, en même temps je vous avez prévenue). Il est l’heure de quitter l’homme de ma vie, celui qui à toujours été là pour me soutenir même si parfois il en peut plus de moi il ne m’abandonne JAMAIS.20171001_084109

Go je rejoins mon sas, objectif 2 h qui sont bien loin dans ma tête avec mon entraînement un peu beaucoup chaotique. Mon objectif est d’y arriver, de franchir cette ligne d’arrivée cette course je l’ai dédiée à Laura, Laura c’est une petite puce atteinte de la mucovisidose et c’est la petite puce d’amis d’enfances, et quelques jours avant ma course Laura a convulsé et j’ai tout simplement dit à mon amie Stéphanie que cette course sera pour Laura, donc l’objectif c’était de finir cette belle course pour ELLE . Nous y sommes nous avons droit à un petit échauffement rapidos et 5-4-3-2-1 PARTEEEEEZ

1-ril2017-fv-11675.jpgGo Célinette tu y es bordel de bordel j’y suis TOUTE SEULE COMME UNE GRANDE FILLE seule avec moi même, mes jambes avancent sereinement, je croise le premier orchestre qui te donne la pêche! Je cours et je découvre en même temps cette belle ville qui hier était sous la flotte. J’ai un petit rituel quand je cours je me booste à chaque étape, et en général la plus dure pour moi c’est les 5 premiers kilomètres. Je me pose plein de questions dans la tête, vais-je tenir? mes jambes vont-elles tenir le coup?mon souffle va-til tenir bref je me fais un contrôle technique toute seule pendant les 5 preums! Hop premier ravito DE L’EAU C’EST PARFAIT …je ralenti je m’arrête même car je n’ai pas envie de m’étouffer pour gagner 2 secondes, je repars les 5kms qui suivent impeccable nous arrivons au dixième je vois à ma montre 57 mn et des poussières ( un RP tiens ) je suis contente. Un nouvel orchestre ça donne vraiment le sourire et ça te booste un truc de dingue j’adore. Donc là j’arrive à la deuxième étape de ma course qui est « La moitié » pour moi j’en suis à la moitié et là je m’encourage à fond  » Goooo Célinette on ne lâche pas, les jambes ok, le souffle ok »  les gens sont là pour t’encourager c’est génial et les enfants qui te tendent la mais pour taper dedans le bonheur ( j’ai du perdre quelques secondes pour taper dans leurs petites mains mais ce n’est que du bonheur). Certaines personnes commencent à lâcher , j’essaie de lancer quelques phrases de soutiens mais rien y fait j’ai énormément de peine de les voir, je serais tellement déçus de devoir abandonner. Mes jambes avancent toujours et mon souffle est nickel, mon rythme est bon je suis entre 5.55/mn au kilo et 6.10/mn j’accélère quand je peux mais je ne veux pas me cramer, je ne veux pas me blesser ou trop me fatiguer! 15 km on arrive au 3 eme ravito ( oui je ne vous ai pas parlé du 2 eme ravito ) je m’arrête, je prends une bouteille d’eau et un morceau de banane, je prends 30 secondes pour la manger et boire un coup d’eau. J’arrive à ma troisième étape les 15 kilomètres, c’est bon Célinette il te reste 6 kilomètres tu y es c’est là c’est maintenant que tu es dans ton semi-marathon!!!!!!!! KIFFAGE a fond !!!!! mes jambes sont toujours là…JE SUIS TOUJOURS SEULE AVEC MOI MËME ET TOUT VA BIEN. Nous arrivons sous le fameux tunnel, ce tunnel j’en ai entendu parler et j’étais hyper heureuse d’être dedans. J’avais l’impression de faire un run cocooning, une sensation bizarre mais très agréable , les gens criaient pour ce booster c’était vraiment top ce 1.7km et à la sortie une bonne bouffée d’air et d’oxygène te rappelle que tu ne dois pas lâcher et non non Célinette. Lors de la sortie du tunnel les coureurs du marathon changaient de chemin et j’ai été très touchée par un couple qui prenez chacun leur course en mains avec des mots de soutiens bref moment d’émotion et encore plus quand nous croisons à nouveau un orchestre. Le mental commence à vraiment prendre le dessus. Laura est dans mes pensées de plus en plus, et je ne lâcherai pas pour elle, je veux que chaque souffle de cette course lui apporte celui qui lui manque. Elle est là avec moi et elle me porte, je suis au 20 eme kilomètre les gens sont tous là c’est vraiment un truc de fou, un bonheur immense d’avoir autant de gens pour t’encourager. J’arrive place Bellecour, les derniers 500mètres sont les plus long j’y suis j’y suis j’arrive sur l’arrivée , je ne pleure pas , je ne veux pas pleurer et pourtant je suis émue mais je cours, je vie, je respire JE SUIS EN VIE ET HEUREUSE alors je souris à la vie il y a que LAURA ET MOI ……………………………………………….

2-RIL2017-DC-172161-RIL2017-RC-106852-RIL-2017-GAB-156212-RIL-2017-RCL-A-78122-RIL-2017-YS-10180

2H06 JE FRANCHIE LA LIGNE …..MERCI LA VIE….bordel je viens de faire 20.97 kilometres à 4h de chez moi dans une ville magnifique avec + de 33000 personnes truc de fou. Je suis émue, heureuse et sur mon nuage, je récupère la première médaille de ma vie. Il en faut bien une première hein, je file au ravito en espérant croiser certaines de mes copines d’instagram ou autre mais non toujours pas. Ce sera le seul regret que j’ai de cette course, même si je suis une vraie pipelette j’ai été un peu timide de proposer une vraie rencontre avec un vrai rdv et une heure précise, ce sera le petit regret de cette course.

Je rejoins mon mari fière de moi. Nous reprenons la route 2 h plus tard. Deux semaines plus tard je suis encore sur mon nuage, j’ai adoré cette course vraiment! J’ai aimé tout ce qu’elle représente. Bref j’ai Fait un deuxième semi-marathon 7 mois après le premier. J’adore courir, j’aime cette sensation de satisfaction à chaque fois que je réalise mon objectif. Bravo si vous avez tout lu et je vous en remercie.

20170823_190731_026

Prochain objectif un 10km, mais là c’est une autre histoire…

4 commentaires sur « Mon Run In Lyon »

  1. C’est comme si on y était.. Bravo à toi, toutes ces belles pensées t’ont portées jusqu’à l’arrivée.Je suis très fière de toi, heureuse de t’avoir rencontrée, et j’espère de tout coeur rester à tes côtés pour de nombreux autres défis à relever. Je t’embrasse très fort, Isabelle.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s